Enfant en Danger



C’est quoi la maltraitance ?

Les différentes formes de maltraitance

Ai-je des droits ?

Je me pose des questions

Que ferais-tu pour te protéger ?

adultes

C’est quoi la maltraitance ?

 

On considère qu’un mineur (enfant ou adolescent) est maltraité dés lors qu’il est victime de négligences graves, de mauvais traitements, d’exploitation, de violences sexuelles de la part de ses parents, d’autres adultes ou d’autres mineurs.

 

Mais la loi du La loi du 5 mars 2007 dit qu'il faut également s'occuper de l'enfant en risque de danger, c'est à dire de l'enfant qui connaît des conditions de vie qui risquent de mettre en danger sa santé, sa sécurité, sa moralité, son éducation ou son entretien, mais qui n'est pas pour autant en danger.

 

En résumé, que tu sois directement victime ou qu'il se passe des choses autour de toi qui te mettent en danger, il faut en parler

 

Les différentes formes de maltraitance

 

 

 

Maltraitance physique :  on te fait mal volontairement.  Par exemple : des coups violents, des morsures, des brûlures .. L’adulte peut aussi te faire subir d’autres violences comme rester debout pendant des heures, t’enfermer dans un placard ou  t’interdire toute activité.

Ce n’est pas facile de comprendre pourquoi on te fait subir tout cela car ça arrive souvent sans raisons. Si tu as fait une bêtise, rien ne justifie une telle violence.

 

Maltraitance sexuelle : les adultes n’ont pas tous les droits sur les enfants. Ils doivent le respecter et respecter son corps. Un adulte même que tu connais bien n'a pas  le droit de te caresser sur certaines parties intimes comme le sexe, la poitrine ou les fesses. Un adulte n’a pas le droit de te forcer à toucher ou à caresser ses parties personnelles, ni à te faire participer à des activités sexuelles .

La maltraitance sexuelle peut exister dans une famille ou en dehors (une personne que tu connais, un inconnu, un(e) ami(e) de tes parents, un animateur…)

 

Cette maltraitance peut se faire par d’autres manières :

 

-   Le regard : Quand un adulte te montre des films pornographiques.

Quand un adulte veut te regarder nu ou qu’il veut que tu le regardes nu

Quand un adulte montre les parties intimes de son corps : c’est un exhibitionniste.

 

 

-         Par l'ouïe : quand un adulte te parle de sa sexualité.

 

 

On parle de pédophilie lorsqu’un adulte ne respecte pas les parties intimes du corps de l'enfant ou lorsqu'il veut avoir des relations sexuelles avec un enfant.

 

Lorsque c’est quelqu’un de la famille on parle d’inceste.

 

   L'adulte a le droit de toucher tes parties personnelles pour deux raisons: te soigner ou te laver quand tu ne peux pas te débrouiller seul.

 

 

 

Maltraitance psychologique : ça ne se voit pas forcément. On va te rabaisser en te disant sans cesse que tu es nul, bon à rien, qu’on aimerait que tu n’existes pas.. L’adulte peut aussi te menacer, t’humilier, t’insulter ou te faire peur

 

Négligence lourde : Lorsque personne ne s'occupe de lui, l'enfant, livré à lui-même, peut avoir des difficultés au niveau de l’hygiène, du sommeil, de l'école et de sa sécurité.

 

Harcèlement : il s’agit de violences fréquentes qui sont faites avec la volonté de faire mal.Des enfants peuvent harceler d'autres enfants avec des petits gestes ou des attitudes négatives, des petites violences et des mots méchants.

Le harcèlement fait peur, il humilie, diminue ou exclut la personne. C'est de la violence :

 

-     Physique : bousculades, coups, claques …

 

-      Psychologique : insultes, humiliations, atteintes à la famille, menaces

 

 Matérielle : suppression ou détérioration du matériel scolaire, sportif ou personnel (téléphone, ordinateur..)

 

-    Sexuelle : propos sexistes, les insultes, les attouchements, le fait de filmer des relations sexuelles et de les diffuser sur les réseaux sociaux 

 

-   Cyberharcèlement : diffuser des situations humiliantes sur la toile.

 http://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/

 

Ai-je des droits ?

 

C'est la  Convention Internationale des Droits de l’Enfant  (CIDE) qui dicte les droits des enfants. Elle a été signée le 20 novembre 1989 par plusieurs pays dans le monde dont la France.

 

 

 

Droit à la protection : chaque enfant a le droit d'être protègé contre toute forme de violence, brutalités, abandon, négligence, mauvais traitement ou d'exploitation art.19

 

 

Droit à l’expression et si tu le souhaites tu peux être entendu par le juge pour enfant art.12 : tu peux prendre contact avec un avocat. 

 

Un enfant a également la posibilité de s'adresser au "défenseur des enfants"  s'il pense que ses droits ne sont pas respectés. www.defenseurdesdroits.fr 

Je me pose des questions

 Suis-je responsable de ce qui m'arrive ?

 

Certains enfants victimes de maltraitance pensent que c'est de leur faute; ce qui est faux.

Toutes les maltraitances sur l'enfant sont interdites par la loi même s'il a fait de grosses bêtises.

L'adulte qui maltraite un enfant est responsable et il le sait.  C'est lui qui doit être puni.

Un enfant doit être respecté, ce n'est pas un objet que l'adulte peut utiliser comme il veut.

 

 

 

Ai-je le droit de dire NON à un adulte ou à un plus grand que moi ?

 

Oui bien sûr, si tu es en danger tu as le droit de te protéger en disant NON ou en parlant à une personne en qui tu as confiance (un camarade, un ami, un adulte de ton entourage, un enseignant, un médecin...) même si c'est difficile.

 

 

Si je suis maltraité ai-je le droit de porter plainte ?

 

Toute personne peut porter plainte lorsqu'il a été victime d'un délit ou d'un crime.

Un enfant, quelque soit son âge a le droit d'aller à la gendarmerie ou au commissariat de police ou à la brigade des mineurs (s'il en existe une dans sa ville) pour signaler qu'il est victime de maltraitance de la part de ses parents ou d'un adulte. Ses parents peuvent également porter plainte à sa place.

 

 

 

Si mes parents me maltraitent, est-ce que je vais rester auprès d'eux ?

 

Tes parents peuvent être aidés par un éducateur, une assistante sociale, un médecin ou un psychologue.

Toi aussi tu seras aidé, tu ne resteras pas tout seul.

Tout ce travail vous permettra de continuer à vivre ensemble et en sécurité pour toi. Toutefois, si cela n'est pas possible, ou si tu es gravement en danger, il se peut que le juge pour enfant décide de te protéger en organisant ton accueil dans une autre famille ou un lieu de vie.

Même dans ces cas là, tu continueras à voir tes parents.

Attention : il y a des situations (mise en danger très grave de l'enfant, maltraitance sexuelle) où l'adulte, même les parents, peuvent être jugés par le tribunal.

 

 

 

Un parent maltraitant a-t-il été un enfant maltraité ?

 

Oui ça peut être le cas. Mais la plupart du temps ceux qui en ont parlé, qui se sont confiés ou qui se sont fait aider, ne reproduisent pas les actes qu'ils ont subits.

 

 

 

 

Que dois-je faire si je suis maltraité ou si je connais quelqu’un qui est maltraité ?

 

Ne pas rester seul avec cela.

 

Le mieux c’est d’en parler :

 

  • à un adulte de ta famille ou à un proche

  • à un adulte de ton école ou au collège (instituteur, infirmière, directrice, assistante sociale, psychologue scolaire..)

  • à un professionnel comme la police, le 119

  • tu peux aussi nous appeler ou nous écrire par lettre ou par mail



Que ferais-tu pour te protéger ?

 

Voici quelques exemples pour te faire réfléchir :

 

 

* Tu joues avec des copains. Un voisin vous invite pour vous montrer sa nouvelle console de jeux.

 

* Tu joues dans le parc : un monsieur cherche son chien et te demande de l'aider.

 

* Si on frappe à la porte de ta maison et que tu es seul(e) ?

 

* Tu prends ton bain; un adulte de ta famille veut rentrer pour t'aider à te laver le dos, mais ça te gêne qu'il te voit nu(e)

 

* A l'école, un plus grand que toi menace de te frapper si tu ne fais pas ce qu'il te demande.

 

* Un adulte que tu aimes bien te fait des caresses qui te gênent et te demande de n'en parler à personne.

 

 

Trois questions peuvent t'aider à réfléchir quand tu ne sais pas quoi faire et que tu te demandes s'il y a un danger.

 

Est-ce que ce qui se passe me fait plaisir?

 

Est-ce que je connais cette personne qui me demande de faire quelque chose?

 

Est-ce que quelqu'un saura où je suis et avec qui je suis si je fais ce que j'ai envie de faire?

 

Si tu réponds NON à une seule des trois questions c'est qu'il peut y avoir un danger. Tu ne dois pas faire ce que l'on te demande et tu dois en parler à quelqu'un.

 

N’hésite pas à parler de tes réponses avec tes parents et surtout n’oublie pas :

 

  • je dis toujours à mes parents où je vais et avec qui je me trouve même si je connais bien cette personne

  • je ne parle jamais aux étrangers et je ne vais pas chez quelqu’un que mes parents ne connaissent pas

  • je dis toujours NON à toute personne qui essaie de me toucher d’une manière que je n’aime pas

  • je dois parler à mes parents des secrets qui me font peur, qui me mettent en danger ou qui mettent en danger un camarade

  • mes parents m’aiment, ils m’écouteront et m’aideront si je suis troublé.

  • je ne vais pas chez quelqu'un sans en avoir averti mes parents.

    Si mes parents ne m'écoutent pas ou ne me croient pas, je vais en parler à quelqu'un d'autre